Menu Fermer

Quelle est la profondeur du lien entre la maladie des gencives et les complications du COVID-19 ? – Demandez au dentiste

Table des matières [Cacher] [Afficher]

Une nouvelle étude publiée dans le Journal of Clinical Periodontology a révélé un fait intéressant : il existe une forte association entre la parodontite et les complications du COVID-19. Après avoir examiné plus de 500 patients atteints de COVID-19, les chercheurs ont pu déduire que ceux qui souffraient d’une maladie des gencives couraient un plus grand risque d’être admis en soins intensifs, d’être placés sous assistance respiratoire et même de mourir.

Pourquoi les chercheurs ont-ils soupçonné un lien entre les maladies des gencives et le COVID-19 ?

Bien que le coronavirus SARS-CoV-2, le virus responsable du COVID-19, produise des symptômes bénins dans la plupart des cas et que son taux de mortalité soit aussi bas que 2 %, il a été signalé que 14 % des patients développent des conditions graves qui nécessitent une hospitalisation immédiate et une oxygénothérapie. Le syndrome de détresse respiratoire aiguë (SDRA), la septicémie, le choc septique et la défaillance de plusieurs organes sont quelques-unes des complications graves du COVID-19. Ces symptômes sont caractéristiques du syndrome d’orage cytokinique, une réponse immunitaire exacerbée dans laquelle les niveaux de cytokines pro-inflammatoires augmentent et les tissus sont très endommagés. En outre, la gravité du COVID-19 s’est avérée plus importante chez les patients âgés ou obèses et chez les patients présentant des comorbidités (comme l’hypertension et le diabète).

La parodontite est l’une des maladies des gencives les plus courantes. Environ la moitié de la population adulte mondiale est touchée par une forme légère ou modérée de parodontite. Chez une personne atteinte d’une parodontite grave, l’attachement entre les dents et les tissus de soutien est détruit. Si l’on n’y prend garde, cela peut conduire à la perte des dents. Les cas de parodontite sont caractérisés par une inflammation chronique qui progresse jusqu’à provoquer une inflammation systémique. Comme dans le cas du COVID-19, les parodontites sévères ont montré une augmentation marquée des niveaux de cytokines comme le TNF (facteur de nécrose tumorale)-alpha, la CRP (protéine C-réactive), la ferritine et les interleukines. La parodontite est fortement associée à des maladies telles que le diabète, les maladies cardiovasculaires et même la mort prématurée.

Ces similitudes entre la parodontite et le COVID-19 ont incité les chercheurs à mener une étude cas-témoins et à évaluer dans quelle mesure les deux sont liés l’un à l’autre.

Voici comment ils ont mené leur étude

Une étude cas-témoins a été menée à l’aide des dossiers médicaux électroniques nationaux de l’État du Qatar datés de février 2020 à juillet 2020. Les patients qui ont souffert des complications du COVID-19, comme le décès, l’admission en soins intensifs ou la ventilation assistée, ont été identifiés comme des cas, tandis que les patients qui ont quitté l’hôpital et qui n’ont souffert d’aucune des principales complications ont été identifiés comme des témoins.

L’état parodontal, y compris la perte d’os interdentaire des deux groupes, a été évalué à l’aide de radiographies dentaires téléchargées dans les dossiers médicaux électroniques. Les informations sur les éventuels facteurs de risque comme le diabète, le tabagisme et l’indice de masse corporelle ont été prises en compte. Les paramètres sanguins pertinents pour la maladie, comme la concentration de D-dimères, la protéine C-réactive, la vitamine D et les taux de globules blancs, ont également été extraits des dossiers médicaux électroniques à des fins d’évaluation. L’association entre COVID-19 et la parodontite a été analysée à l’aide d’une régression logistique.

Voici ce qu’ils ont trouvé dans leur étude

Au total, 568 patients ont été analysés, dont 528 sont sortis de l’hôpital sans aucune complication (témoins), tandis que 40 patients ont souffert de complications sévères liées à la COVID-19 (cas). Voici les principaux résultats de l’étude-

Comme prévu, les patients souffrant de complications graves étaient plus âgés et présentaient davantage de comorbidités que ceux qui présentaient des symptômes mineurs liés au COVID-19.
Environ 80 % des patients souffrant de complications liées au COVID-19 présentaient une parodontite.
Chez les patients décédés, la concentration de CRP, de D-dimères et de WBC était phénoménalement élevée alors que les lymphocytes étaient significativement plus faibles que chez les patients survivants.
La concentration de D-dimères, de CRP et de WBC était également plus élevée chez les patients admis en soins intensifs et chez ceux qui avaient besoin d’une ventilation assistée.
Environ la moitié des patients examinés souffraient de parodontite.
La parodontite a montré une association avec un risque plus élevé de développer des complications COVID-19, de décès, d’admission en USI et de ventilation assistée.
Les taux sanguins de HBA1c, CRP et WBC étaient phénoménalement plus élevés chez les patients COVID-19 qui avaient une parodontite que chez ceux qui n’en avaient pas.
On a également constaté que le traitement réussi de la parodontite entraînait une nette amélioration des marqueurs sériques de l’inflammation systémique et un meilleur contrôle métabolique global.

Et ils ont conclu…

Sur la base des résultats susmentionnés, les chercheurs ont conclu que les patients souffrant de COVID-19 étaient 3 fois plus susceptibles d’être admis en soins intensifs, 4,5 fois plus susceptibles d’avoir besoin d’une ventilation assistée et 9 fois plus susceptibles de mourir s’ils avaient une maladie des gencives en même temps que le COVID-19.

Bien que d’autres recherches soient nécessaires pour établir le lien entre les complications de COVID-19 et la parodontite, une chose est claire : les maladies des gencives peuvent aggraver l’inflammation systémique et donc l’état des patients atteints de COVID-19. C’est donc le moment d’accorder l’importance nécessaire à la santé des gencives et de s’assurer que vous en prenez bien soin !

Cet article a été rédigé par Mark Burhenne, DDS et traduit par lesKitsDentaires.com . Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. lesKitsDentaires.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.