Menu Fermer

Allaitement et développement de la mâchoire : Comment éviter les appareils dentaires – Demandez au dentiste

Entre 25 et 50 % des enfants ont besoin de appareil dentaire ou autre traitement orthodontique pendant l’enfance.

Mais saviez-vous que vous pouvez peut-être éviter la nécessité orthodontie par l’allaitement ?

Allaitement maternel est une habitude que la plupart des parents savent être bonne pour le développement du bébé : elle favorise un système immunitaire sain et peut protéger contre l’obésité, entre autres avantages.

Les recherches menées au cours des dernières décennies suggèrent également que l’allaitement peut favoriser le bon développement des mâchoires et la croissance orthodontique.

En d’autres termes, l’allaitement peut aider les dents de votre enfant à pousser en ligne droite, sans encombrement.

Cependant, à l’âge de 6 moisEn Europe, seuls 37 à 58 % des bébés sont encore allaités au sein, et beaucoup sont non exclusivement allaité au sein.

Examinons les preuves de la nécessité de l’allaitement maternel pour éviter le recours à un appareil dentaire, ce qu’il faut faire si l’allaitement devient difficile et d’autres interventions précoces pour favoriser une bonne croissance des mâchoires.

Quel est l’impact de l’allaitement sur le développement de la mâchoire ?

L’allaitement maternel favorise le bon développement de la mâchoire grâce à la manière unique dont il encourage la langue à appuyer sur le palais mou de la bouche.

Les bébés utilisent un mouvement de poussée de la langue pendant l’allaitement, en pressant la langue vers le haut dans le palais mou et vers le bas contre les dents de devant.

Pendant la petite enfance, le palais mou d’un bébé est mou et “cireux”. La poussée de la langue pendant l’allaitement, la déglutition et la parole façonne et élargit le palais mou, ce qui favorise une bonne croissance de la mâchoire supérieure.

Alimentation des bouteilles ne provoque pas la même action, c’est pourquoi les enfants qui sont exclusivement nourris au biberon ont un risque beaucoup plus élevé de problèmes orthodontiques.

L’impact de l’allaitement sur la croissance des mâchoires est également bénéfique pour la le développement des voies respiratoires d’un bébé. Cela peut aider à prévenir les problèmes liés à les troubles respiratoires du sommeilcomme l’apnée du sommeil.

Enfin, l’allaitement maternel est la méthode idéale pour acquérir de bonnes habitudes d’alimentation et de déglutition. Non seulement il soutenir la croissance naturelle des muscles du visage et de la gorge, mais il peut aussi protéger contre les habitudes alimentaires difficiles des tout-petits.

Revue scientifique

Allaitement et croissance orthodontique

Que nous apprend la recherche sur la relation entre l’allaitement maternel et la croissance orthodontique ?

Données d’une étude portant sur près de 9 700 enfants en 1981 a conclu que une durée d’allaitement plus longue corrélée à un risque moindre de malocclusion (mauvais alignement des dents).

Un examen de 48 études, publié en 2015, a révélé que l’allaitement peut réduire le risque de dents mal alignées. L’allaitement maternel exclusif et des périodes d’allaitement plus longues ont été associés aux meilleurs résultats.

Une étude de 2016 a suivi 416 enfants et a constaté que, par rapport aux enfants nourris au sein pendant plus de 6 mois, les enfants ont été allaités pendant moins de 6 mois :

étaient presque deux fois plus susceptibles d’être surpeuplés dents de laitAvoir développé des habitudes de succion du pouce ou de sucette plus souvent (ce qui peut avoir un impact négatif sur la croissance de la mâchoire)Avoir un risque plus élevé de “profil facial convexe”, un profil facial dans lequel la mâchoire recule parce que la mâchoire ne se développe pas à son plein potentiel (courant dans morsure)

En 2018, une étude portant sur 630 enfants a suggéré que plus longtemps un enfant était allaité, plus il avait de chances de réussir :

Dents de lait correctement espacéesPlans terminal et médian, qui désignent la manière dont les dents supérieures et inférieures se rejoignent pour une mastication idéale Surocclusion des incisives “idéale”, ce qui signifie que les dents de devant sont à la distance appropriée devant les dents inférieures lorsque la bouche est fermée

Une autre revue systématique en 2018, comprenant 31 études au total, affirme que l’allaitement maternel est un “facteur de protection”. contre deux problèmes d’orthodontie :

Morsure croisée postérieure : Les dents inférieures recouvrent les dents supérieures, généralement dans une section de la malocclusion de classe II : Dents mal alignées qui nécessiteront probablement un appareil dentaire

Dans l’ensemble, les résultats sont clairs : l’allaitement d’un enfant favorise le bon développement de la mâchoire et réduit le risque de porter un appareil dentaire plus tard dans la vie de l’enfant.

Allaitement et troubles respiratoires du sommeil

Il est important de reconnaître le lien entre les troubles respiratoires du sommeil, la croissance orthodontique et d’autres problèmes courants de l’enfance. Ces questions sont très étroitement liées entre elles.

Un rapport pour 2013 a discuté de la connexion entre l’allaitement, les dents mal alignées, le TDAH et l’obésité pendant les premières années de la vie.

Ils décrivent un processus qui, pour de nombreux enfants, ressemble à celui-ci :

Le fait de ne pas allaiter entraîne une mauvaise croissance des mâchoires, une malocclusion et une mauvaise croissance des voies respiratoires. l’apnée du sommeilL’apnée du sommeil chez l’enfant peut se présenter sous la forme d’un TDAH (ou en être une cause fondamentale), qui est associé à des dents mal alignées. De nombreux enfants développent alors l’obésité, un facteur de risque commun au TDAH et au fait de ne pas allaiter exclusivement pendant la petite enfance. Les enfants atteints de TDAH, de malocclusion et d’obésité sont statistiquement plus susceptibles de souffrir de lésions dentaires traumatiques.

Comme vous pouvez le voir, ces facteurs sont un ensemble de problèmes, plutôt qu’une simple relation de cause à effet.

Chez les enfants de poids sain souffrant d’apnée du sommeil, la principale cause de l’apnée du sommeil est considéré comme une mauvaise croissance du visage et des mâchoires.

Allaitement et caries

Les dents serrées, les appareils dentaires en métal, les troubles respiratoires du sommeil et l’obésité sont tous associés à des taux plus élevés de caries dentaires (cavités).

Réduction de la durée de l’allaitement maternel sont liés à des taux plus élevés d’obésité, de rhinite (le rhume) et d’asthme. C’est important, car une mauvaise alimentation et respiration par la bouche augmentent le risque de caries.

Combien de temps faut-il allaiter ?

Pour une bonne croissance des mâchoires, vous devez allaiter exclusivement pendant au moins 6 mois et jusqu’à 2 ans, si possible.

L’allaitement maternel exclusif jusqu’à 6 mois est le prédicteur le plus efficace d’une bonne croissance orthodontique. La plupart des études dont j’ai parlé ci-dessus ont montré que plus un bébé est allaité longtemps, plus il a de chances d’avoir des dents droites et correctement espacées.

Problèmes courants d’allaitement maternel &amp ; Solutions

Toutes les mères ne sont pas en mesure d’allaiter leur bébé, quels que soient les avantages qu’elle offre. En fait, ma fille aînée a rencontré un cas grave de mastite qui a mis fin à l’allaitement pour de bon.

Si vous êtes confrontée à des difficultés d’allaitement, certaines ressources peuvent vous aider :

Si votre bébé a du mal à prendre le sein : Vérifiez si votre bébé a une lèvre ou lien de la languequi peut avoir un impact important sur l’allaitement. Les liens de la langue doivent être libérés dès qu’ils sont identifiés pour améliorer la croissance orthodontique et d’autres problèmes associés. En fonction du moment où un lien est identifié et libéré, vous devrez peut-être travailler avec un thérapeute myofonctionnel Si vous avez des difficultés à allaiter en général : Parlez à une conseillère en allaitement certifiée ou trouvez un soutien local grâce à Ligue La Leche. Souvent, demander l’aide d’une personne qui peut passer du temps avec vous, en face à face, permet de repérer et de résoudre les problèmes courants. Si vous ne pouvez pas allaiter pour une raison quelconque : Parlez à votre médecin de l’achat de lait maternel donné, qui nécessite une ordonnance. Les familles à faibles revenus peuvent également recevoir gratuitement du lait donné. Voir la ventilation de la rubrique “À quoi s’attendre pour obtenir une liste des banques de lait maternel et des questions courantes sur les dons de lait maternel.

En fin de compte, avoir une communauté de mères est l’un des meilleurs moyens de trouver des encouragements, en particulier si l’allaitement maternel est un défi. Consultez les groupes locaux sur Facebook ou les forums en ligne pour les nouvelles mères.

Autres moyens de prévention des appareils dentaires

Les problèmes orthodontiques sont dus à une combinaison de facteurs, généralement pendant la gestation et le développement du jeune enfant.

En plus de l’allaitement, vous pouvez peut-être éviter l’utilisation d’un appareil dentaire :

Décourager tétine l’utilisation et la succion du pouce : Dans certains cas, ces peut annuler les effets de l’allaitement maternel. Surveiller l’apport en vitamine K2 : Veillez à ce que votre bébé reçoive suffisamment de la vitamine K2 par l’allaitement et l’huile de foie de morue. Évaluation orthodontique précoce : Un bilan orthodontique effectué entre 2 et 5 ans peut permettre à votre orthodontiste de corriger les problèmes de croissance précoce avec des expanseurs palatins. Cela peut favoriser un bon développement de la mâchoire et laisser suffisamment d’espace pour que les dents puissent entrer. Cherchez un orthodontiste spécialisé dans les “orthotropes”.

A emporter : Allaitement &amp ; Développement de la mâchoire

L’allaitement est un moyen essentiel de favoriser le bon développement des mâchoires et de réduire le risque de problèmes orthodontiques, comme des dents trop serrées ou mal alignées. Cela peut éviter à votre enfant d’avoir besoin d’un appareil orthodontique.

13 Références

Victora, C. G., Bahl, R., Barros, A. J., França, G. V., Horton, S., Krasevec, J., … &amp ; Group, T. L. B. S. (2016). L’allaitement maternel au XXIe siècle : épidémiologie, mécanismes et effets sur toute la vie. The Lancet, 387(10017), 475-490. Résumé : https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/26869575/Wang, X. T., &amp ; Ge, L. H. (2015). Influence des modes d’alimentation sur le développement des dents, de la dentition et de la mâchoire chez les enfants. Beijing da xue xue bao. Yi xue ban= Journal de l’Université de Pékin. Health sciences, 47(1), 191-195. Résumé : https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/25686355/Page, D. C. (2001). L’allaitement maternel est une orthopédie fonctionnelle précoce de la mâchoire (une introduction). The Functional Orthodontist, 18(3), 24. Résumé : https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/11799699/Arvedson, J. C. (2006). Avaler et nourrir les nourrissons et les jeunes enfants. GI Motilité en ligne. Texte intégral : https://www.nature.com/gimo/contents/pt1/full/gimo17.htmlLabbok, M. H., &amp ; Hendershot, G. E. (1987). L’allaitement maternel protège-t-il contre la malocclusion ? Une analyse du supplément de 1981 sur la santé de l’enfant de l’enquête nationale sur la santé par interview. American journal of preventive medicine, 3(4), 227-232. Résumé : https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/3452360/Peres, K. G., Cascaes, A. M., Nascimento, G. G., &amp ; Victora, C. G. (2015). Effet de l’allaitement sur les malocclusions : revue systématique et méta-analyse. Acta Paediatrica, 104, 54-61. Résumé : https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/26140303/Agarwal, S. S., Sharma, M., Nehra, K., Jayan, B., Poonia, A., &amp ; Bhattal, H. (2016). Validation de l’association entre la durée de l’allaitement, le profil facial, l’occlusion et l’espacement : une étude transversale. Journal international de dentisterie pédiatrique clinique, 9(2), 162. Texte intégral : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4921889/AL_Duliamy, M. J. (2018). L’impact de la durée de l’allaitement sur le développement des caractéristiques occlusales normales de la dentition primaire chez les enfants d’âge préscolaire de Bagdad. Journal of baghdad college of dentistry, 30(4), 37-44. Texte intégral : https://www.researchgate.net/profile/Munad_AL_Duliamy/publication/332548140_The_Impact_of_Breastfeeding_Duration_on_the_Development_of_Normal_Occlusal_Features_of_the_Primary_Dentition_among_Baghdad_Preschool_Children/links/5cbc32b5a6fdcc1d49a3ff14/The-Impact-of-Breastfeeding-Duration-on-the-Development-of-Normal-Occlusal-Features-of-the- Primaire-Dentition-parmi-Bagdad-Preschool-Children.pdfBoronat-Catalá, M., Montiel-Company, J. M., Bellot-Arcís, C., Almerich-Silla, J. M., &amp ; Catalá-Pizarro, M. (2017). Association entre la durée de l’allaitement et les malocclusions dans la dentition primaire et mixte : étude systématique et méta-analyse. Rapports scientifiques, 7(1), 1-11. Texte intégral : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5505989/Sabuncuoglu, O. (2013). Comprendre les relations entre l’allaitement, la malocclusion, le TDAH, les troubles respiratoires du sommeil et les traumatismes dentaires. Hypothèses médicales, 80(3), 315-320. Résumé : https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/23306004/Guilleminault, C. (2013). L’apnée obstructive du sommeil chez l’enfant et le rôle critique de la croissance bucco-faciale : les preuves. Frontiers in neurology, 3, 184. Texte intégral : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3551039/Muc, M. E. (2015). L’association de l’obésité infantile avec les symptômes de l’asthme et de la rhinite chez les enfants de 6 à 8 ans vivant dans le district de Coimbra, Portugal : le rôle des facteurs environnementaux, familiaux et socio-économiques (thèse de doctorat). Texte intégral : https://eg.uc.pt/handle/10316/26693de Deus, V. F., Gomes, E., da Silva, F. C., &amp ; Giugliani, E. R. J. (2020). Influence de l’utilisation de la tétine sur l’association entre la durée de l’allaitement et l’ouverture antérieure de la mâchoire dans la dentition primaire. BMC Pregnancy and Childbirth, 20(1), 1-6. Texte intégral : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC7346668/
Cet article a été rédigé par Mark Burhenne, DDS et traduit par lesKitsDentaires.com . Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. lesKitsDentaires.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.