Menu Fermer

11 Remèdes contre le mal de dents à domicile : Des remèdes efficaces basés sur des preuves

Mal aux dents La douleur peut être une gêne mineure par rapport à une perturbation majeure de la vie. Bien que votre dentiste soit le seul à pouvoir identifier les douleurs dentaires sévères, il existe de nombreux remèdes contre la douleur dentaire que vous pouvez essayer à la maison pour un soulagement temporaire.

Selon la cause de votre mal de dents, certains remèdes sont susceptibles de mieux fonctionner.

Par exemple, si vous avez un nerf dentaire exposé, un gel anesthésiant ou une huile essentielle de clou de girofle peut fonctionner. Pour une abcès dentaire de la carie dentaire non traitée, un analgésique en vente libre comme l’ibuprofène sera plus efficace.

Les meilleurs remèdes contre le mal de dents à essayer chez soi sont :

Rinçage à l’eau saléeTueurs de couleurBenzocaïneHuile de girofleElévationCompression froideAcupression/acupunctureThé de menthe poivréeFil dentaire nouéFeuilles de goyaveJus d’herbe de blé

Si vous souffrez de douleurs intenses, si vous avez des douleurs depuis plus de deux jours ou si vous avez d’autres symptômes liés à votre mal de dents, appelez votre dentiste immédiatement.

SI VOUS ACHETEZ UN PRODUIT EN UTILISANT UN LIEN CI-DESSOUS, NOUS POUVONS RECEVOIR UNE PETITE COMMISSION SANS FRAIS SUPPLÉMENTAIRES POUR VOUS. LIRE NOTRE POLITIQUE PUBLICITAIRE ICI.

1. Rinçage à l’eau salée

Le meilleur moyen de soulager la plupart des douleurs dentaires à la maison est un rinçage à l’eau salée.

A rincer avec un rinçage au sel sursaturé :

Commencez par un verre d’eau chaude. N’utilisez pas d’eau bouillante, mais une cuillère à soupe à la fois. sel rose de l’Himalaya Continuez à ajouter du sel jusqu’à ce qu’il ne se dissolve plus. Faites tournoyer la solution pendant 30 à 60 secondes. Répétez 4 à 5 fois par jour.

Ce rinçage est particulièrement efficace en cas de douleur aux gencives et de réaction de corps étrangers à quelque chose comme une graine de pavot coincée entre les gencives.

2. Les analgésiques

Parmi les analgésiques en vente libre qui peuvent soulager efficacement les douleurs dentaires figurent les suivants

Ibuprofène (Advil)Aspirine Acétaminophène (Tylenol, paracétamol)

L’ibuprofène pour les maux de dents semble être plus efficace que l’acétaminophène. Certains essais cliniques ont montré qu’une combinaison d’Advil et de Tylenol peut être efficace, mais cela ne doit se faire que sous la direction de votre dentiste.

En général, les AINS (anti-inflammatoires non stéroïdiens) sont les meilleurs pour soulager la douleur orale.

Les médicaments contre la douleur ne devraient être qu’une option à court terme pour le soulagement des maux de dents. Votre dentiste peut vous prescrire quelque chose de plus fort avant que vous ne puissiez vous présenter à un rendez-vous ou si vous devez utiliser des antibiotiques avant votre traitement dentaire (comme pour une dent abcédée).

3. Benzocaïne

La benzocaïne est un anesthésique topique qui peut soulager rapidement les douleurs dentaires.

Des études montrent que 20 % de gel de benzocaïne réduit davantage la douleur que 10 % et surpasse de loin un placebo.

Les effets disparaissent complètement au bout de deux heures, de sorte qu’il peut être nécessaire de l’appliquer à nouveau tout au long de la journée.

Parmi les marques les plus courantes qui vendent des produits à base de benzocaïne, on trouve

Pour la plupart des enfants et des adultes, la benzocaïne n’entraîne pas d’effets secondaires. Toutefois, vous ne devez pas utiliser ce médicament pendant plus de 1 à 2 jours d’affilée sans consulter un dentiste.

Chez les enfants de moins de 2 ans, la benzocaïne peut provoquer un effet secondaire rare, mais très dangereux, qui altère le niveau d’oxygène dans le sang. La FDA met en garde qu’aucun de ces produits ne doit être utilisé pendant la période de dentition ou avant l’âge de 2 ans.

4. Huile de girofle

Le clou de girofle est une huile essentielle qui peut apporter un soulagement de la douleur aussi forte que la benzocaïne.

Pour utiliser l’huile de clou de girofle pour traiter un mal de dents, appliquez une très petite quantité sur un coton ou un tampon et appliquez doucement sur la zone affectée.

De nombreux patients trouvent que ce traitement fonctionne mieux pour un nerf dentaire exposé ou irrité (comme lorsqu’un plombage tombe ou qu’une cavité profonde a exposé l’intérieur de la dent). Le placement spécifique de l’huile de clou de girofle est crucial pour la réussite du traitement – il ne fonctionnera que si vous placez l’huile près du tissu pulpaire (la substance interne de la dent).

Il est important de noter, cependant, que l’ingrédient actif de l’huile de girofle est l’eugénol. Bien que l’eugénol soit présent dans la nature, les versions synthétiques posent certains problèmes de sécurité, selon le GTE.

L’huile de girofle a également des propriétés antibactériennes, ce qui signifie qu’elle peut tuer les bactéries bénéfiques dans la bouche et provoquer un déséquilibre dans la microbiome oral.

C’est pourquoi je ne recommande pas d’utiliser ce remède pendant plus de deux jours.

La plupart des magasins d’aliments naturels proposent de l’huile de girofle pour quelques dollars la bouteille. Utilisez des huiles essentielles de haute qualité pour éviter tout produit de remplissage synthétique. J’aime la marque NOW.

5. Élévation

Le fait d’élever la tête au-dessus du cœur peut réduire l’excès de flux sanguin vers la dent enflammée, ce qui peut aggraver le gonflement et la douleur.

Cela semble trop simpliste, mais ce petit changement peut faire une énorme différence en matière de douleur dentaire.

Pour dormir avec un mal de dents, gardez la tête élevée avec un oreiller cunéiforme ou en empilant plusieurs oreillers standard.

6. Compression à froid

Utilisez une compresse froide pour réduire l’inflammation qui provoque un mal de dents. Elle peut provoquer une constriction (resserrement) des vaisseaux sanguins et est extrêmement utile pour vous aider à dormir.

Des petits pois congelés ou un sachet plastique Ziploc contenant moitié eau et moitié glace sont très efficaces pour garder la zone du mal de dents au froid et réduire les gonflements.

D’autres patients que j’ai vus aiment congeler du sirop de maïs dans un Ziploc, car il ne devient jamais dur comme de la glace.

Vous pouvez également essayer un enveloppement qui vous permet d’appliquer de la glace de façon uniforme sur la zone sans avoir à la tenir contre votre visage, comme celui-ci. Il fonctionne également comme une compresse de chaleur !

7. Acupression/Acupuncture

L’acupuncture et l’acupression sont des remèdes naturels pour les maux de dents, dont l’efficacité a été prouvée par de nombreuses études scientifiques.

Selon de multiples essais cliniquesl’utilisation de l’acupuncture et/ou de l’acupression peut :

Réduire la douleur des maux de dentsAgir comme anesthésique pour les procédures dentairesRéduire la douleur après l’extraction d’une dent de sagesseRéduire l’inflammation dans la bouche Soulager la douleur de l’ATM Inverser la douleur des nerfs causant les maux de dentsAméliorer la salivation pour lutter la bouche sèche (qui est une cause majeure de caries)Améliorer les réponses à la douleur

Lorsque vous faites appel à l’acupuncture, travaillez toujours avec un acupuncteur qualifié.

8. Thé à la menthe poivrée

Certaines études ont montré que le thé à la menthe poivrée a propriétés antioxydantes et antibactériennes et peut aider à engourdir les zones douloureuses.

Pour lui donner une chance, infusez une tasse de thé à la menthe poivrée, laissez refroidir, puis remuez dans la bouche. Ajoutez un peu de glace pour le refroidir plus rapidement.

Vous pouvez aussi presser un sachet de thé à la menthe poivrée refroidi contre votre dent douloureuse.

9. Fil dentaire noué

Si votre douleur est causée par des aliments coincés entre les dents, l’utilisation d’un morceau de fil dentaire noué peut déloger les particules d’aliments et apporter un soulagement presque immédiat.

La meilleure façon de savoir si c’est le cas est d’identifier la source fondamentale de votre douleur. S’agit-il de gencives sensibles quelque part près de l’espace entre les dents ?

Si c’est le cas, nouez un morceau de fil dentaire et passez le fil entre vos dents.

10. Feuilles de goyave

Des recherches en laboratoire suggèrent que les feuilles de goyave peut réduire la douleur dentaire en tuant les bactéries qui causent les caries. Il peut également réduire l’inflammation qui mène à une dent douloureuse.

Pour essayer les feuilles de goyave pour le mal de dents, il suffit de les mâcher. Vous pouvez aussi faire bouillir les feuilles dans de l’eau pour faire votre propre Bain de bouche pour bricoleurs.

11. Jus d’herbe de blé

Le fait d’agiter du jus d’herbe de blé comme bain de bouche naturel peut aider à réduire la douleur dentaire.

Ce remède traditionnel de l’Est n’a cependant jamais été testé dans le cadre d’essais cliniques, de sorte qu’il pourrait ne pas être aussi efficace que les autres éléments de cette liste.

Comment dormir avec un mal de dents

Un mal de dents la nuit peut perturber la tranquillité dormirdont votre corps a besoin pour une guérison optimale.

Pourquoi votre mal de dents est-il pire la nuit ? En général, si votre mal de dents s’aggrave la nuit, c’est parce que votre changement de position a provoqué un afflux de sang plus important vers la zone touchée.

Pour réduire vos maux de dents avant de dormir :

Rincez à l’eau salée une dernière fois après vous être brossé les dentsPrenez un analgésique comme l’ibuprofène 30 à 45 minutes avant d’aller au litLèvez-vous la tête à l’aide d’un Oreiller à coins ou plusieurs oreillersUtilisez une poche de glace ou une compresse froide juste avant de vous allongerUtilisez ruban adhésif pour la bouche pour réduire la respiration buccale, ce qui peut aggraver les symptômes du mal de dentsPour les maux de dents graves, utilisez de la benzocaïne immédiatement avant de dormir

Les remèdes à domicile à éviter

Certains remèdes contre les maux de dents peuvent en fait causer plus de problèmes qu’ils n’en résolvent. D’autres sont des remèdes populaires, mais la science ne soutient pas leur efficacité contre les douleurs dentaires.

En tant que dentiste, je vous recommande de ne pas utiliser les remèdes suivants pour traiter un mal de dents :

Peroxyde d’hydrogène : Peroxyde est un remède populaire à domicile pour les maux de dents, généralement en raison de ses propriétés antibactériennes. Malheureusement, cet antiseptique peut également être associé avec des taux accrus de cancer de la bouche. De plus, rien ne prouve qu’il réduit les symptômes du mal de dents. Il perturbe également le microbiome buccal, ce qui est la dernière chose que vous souhaitez si vous essayez d’améliorer votre santé buccale. Extrait de vanille : l’extrait de vanille est riche en éthanol, ce qui peut être une des raisons il est couramment utilisé pour soulager les douleurs dentaires. Cependant, rien ne prouve qu’il réduit de manière fiable – ou sûre – les maux de dents : Tout comme le peroxyde d’hydrogène, l’ail est souvent présenté comme un remède contre les maux de dents à domicile. Mais aucune recherche ne prouve son efficacité : Il n’a pas été démontré que l’alcool à friction et le whisky offrent la même efficacité. les avantages du soulagement de la douleur folklorique qu’on leur suggère souvent d’avoir. Non, l’alcool ne va probablement pas guérir votre mal de dents. L’eau de Javel : L’eau de Javel n’est pas bonne pour les maux de dents. Il est corrosif et provoque de graves brûlures chimiques et une mort douloureuse des tissus dans la bouche s’il est utilisé pour un mal de dents. Aspirine sur les dents : Le frottement d’une aspirine sur les dents est un autre vieux remède suggéré pour les maux de dents. Non seulement il ne fonctionne pas, mais il provoque une ulcération des dents, de la langue et de tous les tissus buccaux qu’il touche.

Les causes des maux de dents

Les causes les plus courantes de maux de dents sont les suivantes

Carie/carie dentaireAcès dentaireDent fracturéeSensibilité aux racinesBruxisme/grincement des dentsAccumulation endommagée ou perdueÉruption des dents adultes ou de sagesseMaladie des gencives ou gingiviteInfection des sinus (sinusite)TMJ/TMDF Défaut de travail dentaire (comme un mal de dents après un plombage)Aliments coincés dans les dents

Toute douleur consécutive à une intervention dentaire doit être immédiatement discutée avec votre dentiste.

Prévention des maux de dents

Pour éviter les dents douloureuses, suivez ces méthodes de prévention des caries et des traumatismes :

Pratiquez de bons soins dentaires (brosse, fil dentaire, grattage de la langue et extraction d’huile)Utilisez un dentifrice à base de nano-hydroxyapatitequi construit la structure de vos dents pour réduire les dents sensibles Envisagez d’utiliser une brosse à dents électrique si vous êtes très exposé aux maux de dents dus à la carie ou à la parodontite Mangez des aliments riches en nutriments et pauvres en sucre pour réduire la formation de la plaque et la carie dentaireUtilisez ruban adhésif pour la bouche chaque nuit pour éviter la sécheresse buccale Éviter de consommer de grandes quantités d’aliments et de boissons très acides (y compris des fruits très acides)Ne jamais sauter les examens dentaires de 6 mois – ceux-ci aident votre dentiste à identifier les problèmes à temps avant qu’ils ne se transforment en douleurToujours porter un protège-dents pendant l’activité physique ou sportive Portez la ceinture de sécurité et conduisez prudemment N’utilisez pas vos dents pour autre chose que pour mâcher – n’ouvrez pas les paquets, ne retournez pas l’onglet d’une boîte de conserve et ne mâchez pas un stylo

Quand voir votre dentiste

La meilleure chose à faire pour un mal de dents est d’en parler à son dentiste.

Vous devez appeler votre dentiste pour un mal de dents si :

Votre douleur est suffisamment intense pour perturber vos activités normales, comme manger ou dormirVous avez mal aux dents pendant 2 jours ou plusVous avez de la fièvre, des douleurs lorsque vous ouvrez la bouche en grand ou un mal d’oreilleVotre visage se déforme de quelque manière que ce soitVous ne pouvez pas respirer ou avaler correctementVous vous êtes blessé aux dents, au visage ou à la mâchoireVos gencives ont commencé à saigner quotidiennementVous avez récemment subi une intervention dentaire, comme un plombage ou canal radiculaire

Bien que les dents sensibles dans la bouche soient souvent causées par des problèmes alimentaires et puissent disparaître avec un bon dentifrice, la douleur d’une dent individuelle doit être évaluée par un dentiste immédiatement.

Dentiste du New Hampshire Tamatha L. Johnson, DDS le dit avec éloquence :

“En ce qui concerne le mal de dents, je préfère que mes patients fassent preuve de prudence et appellent dès que possible.

“En général, au moment où une dent fait mal, un processus de maladie est en cours depuis un certain temps. Il peut s’agir d’une carie qui se développe, d’une fracture dans le corps de la dent, d’un plombage ou d’une couronne cassée, ou encore du signe d’une habitude inconnue comme le fait de serrer ou de grincer des dents.

“Plus vite nous pourrons nous attaquer à ces problèmes, moins le traitement sera invasif et moins coûteux”.

13 Références

Bailey, E., Worthington, H. V., van Wijk, A., Yates, J. M., Coulthard, P., &amp ; Afzal, Z. (2013). Ibuprofène et/ou paracétamol (acétaminophène) pour soulager la douleur après l’extraction chirurgicale des dents de sagesse inférieures. Cochrane Database of Systematic Reviews, (12). Texte intégral : https://www.cochranelibrary.com/cdsr/doi/10.1002/14651858.CD004624.pub2/fullHersh, E. V., Ciancio, S. G., Kuperstein, A. S., Stoopler, E. T., Moore, P. A., Boynes, S. G., … &amp ; Shibly, O. (2013). Une évaluation de gels de benzocaïne à 10 et 20 % chez des patients souffrant de maux de dents aigus : efficacité, tolérabilité et respect des instructions d’administration de la dose figurant sur l’étiquette. The Journal of the American Dental Association, 144(5), 517-526. Texte intégral : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3844156/Alqareer, A., Alyahya, A., &amp ; Andersson, L. (2006). The effect of clove and benzocaine versus placebo as topical anesthetics. Journal of dentistry, 34(10), 747-750. Résumé : https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/16530911/Naik, P. N., Kiran, R. A., Yalamanchal, S., Kumar, V. A., Goli, S., &amp ; Vashist, N. (2014). Acupuncture : une thérapie alternative en dentisterie et ses applications possibles. Acupuncture médicale, 26(6), 308-314. Texte intégral : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4270142/Santoro, A., Nori, S. L., Lorusso, L., Secondulfo, C., Monda, M., &amp ; Viggiano, A. (2015). L’acupression auriculaire peut moduler le seuil de douleur. Evidence-Based Complementary and Alternative Medicine, 2015. Texte complet : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4508478/Singh, R., Shushni, M. A., &amp ; Belkheir, A. (2015). Antibacterial and antioxidant activities of Mentha piperita L. Arabian Journal of Chemistry, 8(3), 322-328. Texte intégral : https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S1878535211000232Vieira, D. R., Amaral, F. M., Maciel, M. C., Nascimento, F. R., Libério, S. A., &amp ; Rodrigues, V. P. (2014). Espèces végétales utilisées dans les maladies dentaires : aspects ethnopharmacologiques et évaluation de l’activité antimicrobienne. Journal of ethnopharmacology, 155(3), 1441-1449. Résumé : https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/25046828/Jayakumari, S., Anbu, J., Ravichandiran, V., Nithya, S., Anjana, A., &amp ; Sudharani, D. (2012). Evaluation de l’activité du mal de dents de l’extrait méthanolique et de ses différentes fractions provenant des feuilles de Psidium guajava Linn. Int J Pharmacol Biol Sci, 3, 238-249. Texte complet : http://citeseerx.ist.psu.edu/viewdoc/download?doi=10.1.1.439.4252&rep=rep1&type=pdfRoshan, K., Rathore, K. S., Bharkatiya, M., Goel, P. K., Naruka, P. S., &amp ; Saurabh, S. S. (2016). Potentiel thérapeutique du Triticumaestivum Linn (thérapie à base d’herbe de blé ou de sang vert) dans le traitement et la prévention des maladies chroniques et aiguës : An Overview. PharmaTutor, 4(2), 19-27. Texte complet : https://pdfs.semanticscholar.org/d414/f5ced6ddfffb3e351807b26050d18867186a.pdfRashed, H. T. (2016). Évaluation de l’effet du peroxyde d’hydrogène comme bain de bouche par rapport à la chlorhexidine chez les patients souffrant de parodontite chronique : étude clinique. Journal of International Society of Preventive &amp ; Community Dentistry, 6(3), 206. Texte intégral : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4916793/Rashed, H. T. (2016). Évaluation de l’effet du peroxyde d’hydrogène comme bain de bouche par rapport à la chlorhexidine chez les patients souffrant de parodontite chronique : étude clinique. Journal of International Society of Preventive &amp ; Community Dentistry, 6(3), 206. Résumé : https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/3104570/Arcury, T. A., Bell, R. A., Anderson, A. M., Chen, H., Savoca, M. R., Kohrman, T., &amp ; Quandt, S. A. (2009). Oral health self-care behaviors of rural older adults. Journal of public health dentistry, 69(3), 182-189. Texte intégral : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2784128/Barron, C., &amp ; Soverino, T. (2018). Mettez une grenouille dans votre bouche : les “remèdes” contre le mal de dents en Irlande aux XIXe et XXe siècles. Journal of the history of dentistry, 66(6), 14-24. Texte intégral : https://pdfs.semanticscholar.org/5d27/097b87e4acde7e02ff5c26a81b09520a0c08.pdf
Cet article a été rédigé par Mark Burhenne, DDS et traduit par lesKitsDentaires.com . Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. lesKitsDentaires.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.