Menu Fermer

Scellants dentaires : Procédure, soins, avantages et inconvénients et coûts – Demandez au dentiste

Qu’est-ce que les mastics dentaires ?

Les scellants dentaires sont de minces revêtements en plastique qui scellent les étroites rainures des surfaces de mastication des dents postérieures (molaires et prémolaires).

Lorsqu’ils sont parfaitement placés sur ces puits profonds, les scellants peuvent prévenir une quantité importante de caries dentaires (caries) en protégeant les surfaces sensibles des dents contre l’acide qui cause les caries.

Les scellants ne sont généralement pas placés sur les dents de lait mais sur l’émail des dents permanentes (dents “adultes”).

Source : CDC

Les produits d’étanchéité dentaires fonctionnent un peu comme le scellement de fissures dans une allée ou sur le trottoir. Les rainures des surfaces de mastication des dents postérieures sont scellées de sorte que les particules alimentaires et les bactéries ne se déposent pas dans les fissures, ce qui provoque des caries.

L’application de produits d’étanchéité peut être appropriée pour certains patients dentaires pédiatriques afin d’éviter la carie dentaire chez les enfants. Toutefois, elles ne remplacent pas le brossage, l’utilisation du fil dentaire et une alimentation saine.

Les scellants dentaires peuvent être posés par votre dentiste, votre hygiéniste dentaire ou tout autre professionnel du secteur dentaire. Dans certains États, les conseils dentaires ont des lois qui régissent qui peut poser des scellés dentaires, comment et dans quelles circonstances.

Bien que je recommande des produits d’étanchéité à mon bureau, je le fais selon des critères et des techniques d’application très stricts, et en utilisant uniquement les matériaux les plus propres. Alors, les scellants dentaires en valent-ils la peine pour la santé dentaire de vos enfants ?

Comment les mastics sont-ils appliqués sur les dents ?

Le placement des scellés est un processus relativement facile.

Les dents sont d’abord débarrassées de la plaque dentaire ou des particules alimentaires, puis examinées minutieusement pour détecter les caries. Chaque dent est séchée et entourée d’un matériau absorbant afin qu’elle reste sèche tout au long de la procédure. La dent est nettoyée avec un agent de gravure doux (solution de gravure acide) pour rendre la surface de la dent rugueuse et favoriser l’adhésion du matériau d’étanchéité.Selon le matériau choisi, une fine couche de liant peut être utilisée avant la mise en place du matériau d’étanchéité très visqueux. Le matériau d’étanchéité est peint directement sur la surface de mastication de chaque dent. Enfin, une lampe à polymériser peut être utilisée pour durcir le matériau d’étanchéité dentaire.

Les dents doivent être bien isolées pour qu’aucun contaminant, comme la salive, n’affecte le lien. L’ozone peut être appliqué pour réduire ou éliminer les bactéries sur ou autour de la dent avant le scellement.

Si une petite cavité est détectée, une abrasion à l’air ou un laser dentaire ou une perceuse peuvent être utilisés pour nettoyer l’infection avant toute mise en place de matériel.

Est-il possible de placer un produit d’étanchéité sur une carie dentaire existante ?

Techniquement, des mastics clairs peuvent être utilisés sur les petites cavités pour éviter une propagation importante de la carie.

Toutefois, il est préférable de traiter toute carie existante (ou de prendre des mesures pour l’inverser, en fonction de l’étendue de la carie) avant de placer un scellant dentaire.

Quelle est la durée de vie des scellants dentaires ?

Selon les techniques utilisées, les produits d’étanchéité peuvent durer de 3 à 10 ans, voire plus.

Les scellants peuvent ne pas durer aussi longtemps pour les patients qui :

Serrez / broyez leurs dentsAvoir des reflux acidesManger un régime très acide

Comment prendre soin de mes produits d’étanchéité ?

Les mastics dentaires sont faciles à entretenir et peuvent être brossés et passés au fil dentaire comme d’habitude. Utilisez une brosse à dents à poils souples et un dentifrice contenant un agent reminéralisant comme l’hydroxyapatite.

Ils peuvent se tacher avec des régimes riches en baies, café, thé et vin rouge. Les produits d’étanchéité peuvent “éclater” si vous mangez des aliments collants, gommeux ou à mâcher.

Les scellants dentaires sont-ils efficaces ?

Les mastics dentaires préviennent-ils les caries ? Oui, les produits d’étanchéité préviennent les caries (carie dentaire) s’ils sont placés parfaitement et au bon moment.

La plupart des recherches montrent que les produits d’étanchéité réduisent effectivement les caries, mais un suivi à plus long terme est nécessaire.

En 2017 Revue Cochrane, Les chercheurs ont déclaré que “les mastics à base de résine appliqués aux surfaces occlusales des molaires permanentes réduisaient les caries par rapport à l’absence de mastic”. Cependant, “des essais avec des temps de suivi longs sont nécessaires pour étudier l’efficacité des procédures de scellement en fonction des différents niveaux de prévalence des caries”.

Le CDC (Centers for Disease Control and Prevention) a trouvé dans un Etude 2016 que “les enfants sans produits d’étanchéité avaient presque trois fois plus de caries dans les premières molaires permanentes que les enfants avec des produits d’étanchéité”.

Selon la même étude, les mastics dentaires peuvent prévenir 80 % des caries dans les molaires permanentes (où 9/10 caries se développent).

Cette étude n’a pas contrôlé les habitudes alimentaires, les habitudes d’hygiène dentaire ou le niveau de soins dentaires pendant la même période. Elle ne tenait compte que du sexe, de la race/ethnicité, du revenu familial et du niveau d’éducation le plus élevé du chef de famille.

Pourquoi est-ce important ? Il est possible que des variables confusionnelles – telles que le régime alimentaire, les visites chez le dentiste ou les habitudes d’hygiène dentaire – aient gonflé artificiellement ces chiffres.

Par exemple, les enfants qui ont reçu des scellants dentaires peuvent également avoir consulté le dentiste, s’être brossés les dents et avoir utilisé le fil dentaire plus souvent. Il peut s’agir des mêmes enfants qui ne mangent pas d’aliments sucrés ou très acides, ce qui aura un impact sur la formation des caries.

Ces statistiques doivent être examinées avec un gros grain de sel.

Risques des scellants dentaires

Les scellants dentaires sont indolores et la recherche scientifique n’a pas révélé d’effets néfastes susceptibles de se produire lors de la pose de scellants dentaires.

Cependant, il y a des risques si les dents ne sont pas examinées de manière approfondie pour détecter les caries dentaires (carie) avant la pose.

Très souvent, je vais enlever ou remplacer un produit d’étanchéité pour trouver des caries cachées en dessous. Si elles ne sont pas détectées, les dents saines ont besoin de nombreux plombages et parfois même d’une thérapie nerveuse ou d’extractions après avoir été recouvertes d’un produit d’étanchéité.

A PLoS One a révélé que même “après ajustement par régression logistique non conditionnelle pour les variables sociodémographiques, les comportements de santé bucco-dentaire (brossage des dents, utilisation quotidienne du fil dentaire et rendez-vous chez le dentiste) et l’expérience de la douleur dentaire, les résultats de la présente étude démontrent que la carie dentaire est associée à l’application de scellant de fissures”.

En termes simples : Si les produits d’étanchéité ne sont pas placés correctement, ils peuvent en fait provoquer des cavités en créant des rebords sur lesquels la plaque et les aliments peuvent se fixer ou en enfermant les bactéries et la pourriture non détectée pour qu’elles s’enracinent et se développent sous le matériau.

De nombreux parents sont préoccupés par les effets indésirables des matériaux de scellement dentaire.

La plupart des scellants dentaires contiennent du BPA (bisphénol A) et/ou bis-GMA. Il s’agit à la fois les perturbateurs endocriniens connus et devrait généralement être évitée lors de la croissance et du développement des enfants.

Tiré de une publication en 2012: “Les chercheurs ont trouvé un effet œstrogénique avec le BPA, le Bis-DMA et le Bis-GMA parce que le BPA manque de spécificité structurelle en tant que ligand naturel du récepteur des œstrogènes. Il a suscité de vives inquiétudes quant à la sécurité des matériaux en résine dentaire”.

Selon le Association dentaire américaine (ADA), il n’y a “pas assez de [BPA] pour vous causer du tort ou à un être cher” dans les scellants dentaires.

L’exposition au BPA est à son plus haut niveau pendant l’application et on pense qu’elle se “stabilisera” dans les 24 heures suivant la procédure. Jusqu’à présent, il y a aucun dommage connu de toxicité immédiate après la mise en place du matériau d’étanchéité.

Toutefois, ce test n’a jamais été effectué sur la base des taux sanguins (sériques) de BPA ou de bis-GMA, ce qui peut être préoccupant.

Pour éviter les matériaux de scellement toxiques (même en très petites quantités), demandez à votre dentiste quels sont les matériaux qu’il utilise pour ses scellants. Les matériaux à base de céramique, plutôt que ceux contenant du BPA, du Bis-DMA ou du bis-GMA, sont associés au plus faible niveau de risque pour la santé en général.

Qui doit se procurer des scellants dentaires ?

Parmi les enfants qui bénéficient le plus des scellants dentaires, on trouve ceux qui sont les plus touchés :

dont les molaires présentent des sillons très profonds et qui présentent un risque élevé de caries qui suivent un régime alimentaire riche en aliments transformés, en farines et sucres raffinés et en boissons sucrées qui ont des besoins particuliers rendant l’hygiène dentaire et/ou une alimentation saine plus difficiles

Idéalement, les scellants devraient être placés immédiatement après l’éruption des premières molaires (vers l’âge de 6 ans) et des deuxièmes molaires (vers l’âge de 12 ans). Il est préférable de s’assurer que les sillons n’ont pas été touchés par des bactéries ou des caries précoces.

Les scellants chez les adultes

En général, les scellants dentaires ne sont pas utilisés sur les adultes, bien que certaines sources comme le CDC et l’ADA affirment qu’ils peuvent aider à prévenir la carie. (Cela n’a pas été testé dans le cadre d’essais cliniques).

Les scellants dentaires pour adultes peuvent ne pas être une bonne idée parce que la dent a été exposée au microbiome oral pendant beaucoup plus longtemps. Les systèmes complexes de bactéries sont plus susceptibles d’être piégés sous le scellant dans un sillon profond.

Pour placer un scellant dentaire dans une dent adulte, il est important que les sillons soient percés, traités à l’ozone et immédiatement scellés. Cela permet de réduire le risque de carie sous le matériau de scellement.

Peut-on retirer les scellants dentaires ?

Les scellants dentaires peuvent généralement être enlevés par une procédure rapide et facile, qui fait appel soit à un laser, soit à une perceuse dentaire pour enlever soigneusement le matériau utilisé.

La structure saine de la dent reste ainsi intacte, après quoi elle peut être refermée si on le souhaite.

Le retrait des scellants dentaires est fait pour :

Reboucher la dent avec un scellant céramique (qui est considéré comme plus “propre” que le scellant traditionnel)Corriger les éclats ou les fissures des scellants dentaires existantsÉliminer les scellants mal placésExposer les caries enfouies qui peuvent ensuite être restaurées

Une fois que le scellant est placé, il n’est généralement pas retiré, sauf si un dentiste repère un problème ou si le patient (ou un parent) le demande pour d’autres raisons, par exemple pour changer les matériaux utilisés.

Combien coûtent les scellants dentaires ?

Les scellants dentaires coûtent 30 à 60 dollars par dent avant les assurances ou les plans de réduction.

Les scellants placés sur les dents adultes peuvent être facturés comme une seule surface, la résine postérieure. Cela peut coûter 200-300 $ avant assurance.

Les scellants sont-ils couverts par l’assurance dentaire ?

Oui, l’assurance dentaire couvre presque toujours les scellants dentaires pour les personnes de moins de 18 ans.

Certaines compagnies d’assurance ne couvrent que les scellants sur des dents spécifiques ou après un examen dentaire.

De nombreux États ont mis en place des programmes d’étanchéité pour fournir des scellants dentaires aux enfants qui ne sont pas susceptibles de se rendre régulièrement chez le dentiste. Ces programmes sont généralement destinés aux enfants issus de familles à faible revenu et sont financés par le CDC dans 20 États et 1 territoire.

Les produits d’étanchéité sont-ils adaptés à ma famille ?

Vous et votre dentiste pouvez utiliser ces informations pour prendre une décision éclairée – il n’y a pas de “bonne” réponse qui s’applique à tout le monde pour les scellants dentaires.

En d’autres termes, vous connaissez votre enfant.

S’ils grignotent et broutent, mangent beaucoup d’aliments collants et transformés (pensez aux craquelins, aux barres granola, aux bretzels, aux chips, aux en-cas aux fruits, etc.

Si votre routine d’hygiène dentaire est au mieux moyenne, ils devraient probablement se procurer des scellants.

Si vous faites vraiment confiance à votre dentiste, à ses matériaux et à ses techniques, vous devriez envisager de vous procurer des scellants dentaires.

Je les conseille généralement pour les patients à haut risque, y compris les enfants ayant des besoins spéciaux ou des troubles sensoriels, simplement parce que les soins à domicile et l’hygiène peuvent être un tel défi.

Si vous trouvez un dentiste qui utilise des outils de diagnostic pour s’assurer que vous ne vous scellez pas dans la carie, qui utilise un antibactérien comme l’ozone pour désinfecter la surface et qui utilise davantage de matériaux céramiques non toxiques, les scellants peuvent être une merveilleuse décision pour votre enfant.

Récemment, j’ai choisi de mettre des scellants sur les dents de ma fille de six ans dès qu’elles avaient suffisamment éclaté pour que je puisse accéder correctement aux surfaces de mastication. J’ai utilisé tous les protocoles que j’ai mentionnés ci-dessus et j’en suis très satisfait.

Mon raisonnement ? Je ne peux pas et ne veux pas toujours contrôler son hygiène et son alimentation et je veux la mettre sur la voie du succès. J’espère que je lui ai enseigné les bons soins bucco-dentaires et les bons choix alimentaires, mais franchement, je veux qu’elle évite de souffrir de la maladie chronique la plus courante au monde… les caries !

En fin de compte, bien sûr, il s’agit d’une décision parentale et votre défense de votre enfant est inégalée.

Posez des questions sur la procédure et les matériaux utilisés à votre prestataire et si vous n’aimez pas la réponse, refusez tout simplement ! Concentrez-vous plutôt sur le nettoyage du régime alimentaire, l’amélioration de la routine d’hygiène et le maintien de l’équilibre de votre microbiome oral et vous vous épanouirez.

Non seulement vos sourires seront plus heureux, mais votre santé corporelle sera plus éclatante !

Comment prévenir les caries sans scellement dentaire

Les humains ont survécu, prospéré et évolué pendant des millions d’années sans scellement dentaire. Cependant, je pense qu’ils peuvent être bénéfiques si notre alimentation n’est pas idéale ou si l’anatomie de votre dent est exceptionnellement “groovy”.

Si vous faites confiance au processus utilisé par votre dentiste, il peut être un moyen efficace de prévenir les caries, même avec une alimentation propre.

Pour prévenir les caries :

Mangez de vrais aliments complets, à forte densité nutritionnelle. Pratiquez une bonne hygiène bucco-dentaire, notamment en utilisant le fil dentaire, en grattant la langue, en vous brossant les dents et en extrayant l’huile. extraction du pétrolequi peut également aider à déloger les bactéries furtives dans les recoins et les crevasses. Utilisez dentifrice à l’hydroxyapatite pour favoriser la reminéralisation et le renforcement de nos dents. Évitez les habitudes alimentaires de type “pâturage” et mangez à des moments précis de la journée.notez et traitez toute respiration buccale, qui peut provoquer une sécheresse de la bouche et perturber le microbiome oralNe sautez pas les examens dentaires, car votre dentiste peut surveiller de près tout nouveau signe de carie.

Les aliments qui favorisent une dentition saine sont notamment ceux à forte teneur en matières grasses :

ProtéinesGraisses sainesFibresAntioxydantsVitaminesMinéraux comme le phosphore, le magnésium et le calcium

Pour en savoir plus sur la manière de prévenir et de faire reculer les caries pendant l’enfance (du développement prénatal jusqu’au lycée), consultez Guide du Dr B.

6 Références

Ahovuo-Saloranta, A., Forss, H., Walsh, T., Nordblad, A., Mäkelä, M., &amp ; Worthington, H. V. (2017). Scellants pour les puits et les fissures pour prévenir la carie dentaire sur les dents permanentes. Cochrane Database of Systematic Reviews, (7). Texte intégral : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6483295/Griffin, S. O., Wei, L., Gooch, B. F., Weno, K., &amp ; Espinoza, L. (2016). Signes vitaux : utilisation de scellant dentaire et carie dentaire non traitée chez les enfants américains d’âge scolaire. Morbidity and Mortality Weekly Report, 65(41), 1141-1145. Texte intégral : https://www.cdc.gov/mmwr/volumes/65/wr/mm6541e1.htm?s_cid=mm6541e1_wVeiga, N. J., Pereira, C. M., Ferreira, P. C., &amp ; Correia, I. J. (2015). Prévalence de la carie dentaire et des produits de scellement des fissures dans un échantillon d’adolescents portugais. PloS one, 10(3). Texte intégral : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4372347/Pulgar, R., Olea-Serrano, M. F., Novillo-Fertrell, A., Rivas, A., Pazos, P., Pedraza, V., … &amp ; Olea, N. (2000). Détermination du bisphénol A et des composés aromatiques apparentés libérés par les composites et les produits d’étanchéité à base de bis-GMA par chromatographie liquide haute performance. Environmental health perspectives, 108(1), 21-27. Résumé : https://ehp.niehs.nih.gov/doi/abs/10.1289/ehp.0010821Rathee, M., Malik, P., &amp ; Singh, J. (2012). Bisphénol A dans les mastics dentaires et son effet oestrogène. Indian journal of endocrinology and metabolism, 16(3), 339. Texte intégral : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3354837/Azarpazhooh, A., &amp ; Main, P. A. (2008). Y a-t-il un risque de dommage ou de toxicité dans la mise en place des matériaux de scellement des fosses et des fissures ? Une étude systématique. Journal de l’Association dentaire canadienne, 74(2). Résumé : https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/18353205/
Cet article a été rédigé par Staci Whitman, DMD et traduit par lesKitsDentaires.com . Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. lesKitsDentaires.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.